Sélectionner une page

Obtenir ce que vous désirez est possible. Vous pouvez même très certainement obtenir encore davantage, car votre potentiel est absolument inouïe – c’est bon de s’en souvenir. Il convient toutefois de bien s’y prendre. Dans cet article, découvrez un moyen simple d’obtenir ce que vous désirez, en apprenant à définir correctement votre objectif.

Obtenir ce que vous désirez

Pourquoi perdre du temps à définir un objectif ?

Car la définition d’objectif c’est la base. L’étape essentielle, trop souvent négligée. De la bonne définition de votre objectif dépendra votre succès. Un proverbe chinois dit :

“Quand vous savez ce que vous voulez, vous avez déjà fait la moitié du chemin”

Et comme le dirait l’excellent coach américain Tony Robbins :

“Sans but, pas de tir au but”

Même si cela peut paraître une évidence, déterminer ce que vous désirez est absolument essentiel pour passer à l’action. Des spécialistes du sujet on défini 7 étapes pour définir au mieux un objectif, et mettre de votre côté les meilleures chance de succès.

Étape 1 : Que désirez-vous obtenir ?

Lors de cette étape vous devez exprimer de la façon la plus simple possible ce que vous désirez. Il faut que ce soit simple car notre cerveau réagit très bien à la simplicité – gare aux phrases alambiquées et aux organigrammes à 50 possibilités ! Exprimez ce que vous désirez avec des mots simples. Vous devez exprimer ce que vous désirez, et non ce que vous souhaitez éviter.

En effet notre cerveau émotionnel ne comprend pas la négation. Alors plutôt qu’écrire “je ne veux plus stresser pour rien”, préférez la formulation suivante “Je souhaite davantage de paix et de sérénité dans mon quotidien”.

Autre point sur lequel vous devez être vigilant(e) : l’obtention de ce que vous désirez ne doit dépendre que de vous. Ainsi, les objectifs du genre “Je souhaite gagner au loto” ne rentrent pas dans cette méthode. Toutefois, la deuxième étape peut vous venir en aide.

Étape 2 : en quoi est-ce important pour vous ?

Cette étape est très importante car elle va vous aider à associer à votre objectif une grande motivation. Utilisez pour cela la technique de l’escalier : dès que vous avez écrit pour quoi cet objectif est important pour vous, demandez-vous alors pourquoi ce que vous venez de noter est important, et pourquoi, et pourquoi ?

Par exemple, une personne qui souhaite davantage d’argent sur son compte en banque peut écrire que c’est important car avec ça elle pourra faire ce qui lui plait. Et pourquoi faire ce qui lui plait ? Pour partir en voyage. Et pourquoi partir en voyage ? Pour visiter de nouveaux pays. Et pourquoi visiter de nouveaux pays ? Pour s’ouvrir sur le monde. Ainsi, cette personne rattachera son désir d’argent à quelque chose de très important pour elle, ce qui lui permettra d’associer une bonne énergie à la réalisation de son désir.

Cette étape peut être l’occasion de découvrir ce qui s’appelle “une fausse barbe”. Cela signifie que la personne poursuivait un objectif qui n’était pas vraiment le sien. Pour reprendre l’exemple de l’argent, il arrive qu’une personne pense désirer plus d’argent alors qu’en réalité son besoin profond est de s’accorder davantage de valeur personnelle ou encore de ressentir davantage de sécurité.

Étape 3 : Comment saurez-vous que votre objectif est atteint ?

Cette étape est absolument essentielle – surtout si vous avez tendance à souffrir d’insatisfaction chronique ! Vous devez absolument définir votre objectif en termes simples et mesurables. Pour revenir à l’exemple de l’argent, “j’aimerais davantage d’argent sur mon compte en banque” est trop vague. Tony Robbins (encore lui 😉 raconte toujours cette anecdote dans son stage “Libérez votre puissance intérieur” (Unleach The Power Within). Un jour qu’il animait un atelier de coaching personnel il demande à un participant : “Que veux-tu dans ta vie ?” et le stagiaire lui répond du tac au tac “Moi Tony je veux plus d’argent”. Alors Tony Robbins lui donne une pièce de 50 cents et lui “Ça y est super, tu as atteint ton objectif :-)”.

En effet le participant en question avait bien plus d’argent que quelques secondes auparavant. Toutefois, ce n’était évidemment pas ce qu’il voulait dire. Même si cet exemple peut paraitre trivial, il est en réalité d’une très grande importance. Notre cerveau a besoin d’images très claires pour mobiliser toutes ses ressources, conscientes et inconscientes. Promenez-vous en ville toute la journée avec un amateur d’art, et le soir vous constaterez qu’il a repéré tout un tas de galeries que vous n’aviez même pas vues !

Écrivez clairement en termes mesurables et observables ce qui déterminera que vous avez réussi. Ça fait du bien, et en plus ça aide à se projeter dans le succès :-).

Étape 4 : est-ce que tout est OK ?

Cette étape est également très importante. En fait, partez toujours du principe que vous avez bien plus de capacités et de ressources que vous ne l’imaginez (vous verrez, l’immense majorité du temps, c’est vrai :-).

Ceci signifie que si vous n’avez toujours pas atteint cet objectif pourtant si important pour vous, c’est qu’il y a peut-être quelque chose qui bloc. J’ai eu un jour un client qui venait me voir pour que je l’aide à mincir en l’hypnotisant. C’était un garçon très intelligent qui avait fait de brillantes études et avait un bon job. Il possédait une grande force de détermination et, durant l’entretien préalable à la séance d’hypnose, je lui demandait comment il s’expliquait cette difficulté qu’il rencontrait pour maigrir. Lui même ne se l’expliquait pas vraiment. Ce n’est que plus tard que nous avons compris ensemble la nature de l’angoisse qui le bloquait dans sa transformation. Dans sa famille, tout le monde était “fort”. Ses frères, son père et sa mère souffraient de sérieux problèmes de surpoids. En fait, même si ce garçon avait sincèrement le désir de mincir, il craignait, à un niveau plus affe tif et émotionnel, de ne plus vraiment être accepté par les personnes qu’il aimait. Après quelques séances d’éclaircissement, il a retrouvé son énergie et a réussi à mincir (j’ai même eu plus tard ses frères qui sont venus me voir car ils voulaient faire comme lui 🙂

Cette étape est extrêmement importante, et peut justifier à elle seule un travail imporatnt. Prenez toujours le temps de bien valider que tout est ok pour vous et pour votre entourage dans l’atteinte de cet objectif qui vous tient tant à coeur.

Point important : vous n’avez pas besoin de changer ni votre objectif, ni les autres, ni vous même ! La puissance du regard que vous portez sur vous même, sur le monde et sur les autres est inouïe. Ainsi parfois en apparence rien ne change, tandis que pour nous, TOUT change 🙂

Étape 5 : Plongez dans le succès !

Voici venu le moment de vous projeter 🙂 Imaginez que vous avez atteint votre objectif, et laissez venir. L’essentiel est de ressentir dans votre corps combien vous êtes pleinement satisfait(e) par cette expérience. Sollicitez un maximum vos sens pour donner un maximum de réalisme à ce que vous imaginez – c’est hyper important. Souvenez-vous que pour votre cerveau, lorsqu’il y a un conflit entre réel et imaginaire, c’est TOUJOURS l’imaginaire qui l’emporte.

Alors allez-y, faites-vous plaisir. Si par exemple vous souhaitez mincir, imaginez les réflexions admiratives des personnes qui vous aiment et qui vous disent “waow, comme tu as minci !”, imaginez votre balance et voyez la nouvelle indication de poids, imaginez vous entrant dans une boutique de vêtement et enfiler un pantalon ou une robe qui vous va tout de suite parfaitement – ça fait du bien !

Étape 6 : quels sont les obstacles ?

Prenez le temps de recenser tout ce qui pourrait présenter une difficulté à surmonter dans l’atteinte de votre objectif. Dans cette étape, il est très important de distinguer le physique du psychologique. Ainsi, quelqu’un qui veut courir un marathon (pour les non-sportifs, rappelons que ça fait quand même 42km … et 195mètres – c’est long!) alors qu’il ne court jamais doit surmonter l’obstacle de l’entraînement. Si par exemple il n’a pas le temps matériel pour aller courir, il devra passer par un travail sur son planning, ce qui peut faire l’objet d’un coaching en gestion du temps.

Si par ailleurs cette personne se dit quelques chose du genre “C’est trop dur pour moi, je n’en suis pas capable”, alors elle doit surmonter une difficulté psychologique, ce que l’on nomme dans mon métier une “croyance limitante”. Cette étape est essentielle car elle vous permet concrètement de dresser la liste de ce que vous devez solutionner pour atteindre votre but – chaque pas en avant vous rapproche du sommet 🙂

Étape 7 : Quelles sont vos ressources ?

Étape ultime – vous vous approchez du but !-) Dressez ici tout ce qui peut vous aider à atteindre votre objectif – soyez exhaustif 🙂 Ceci concerne vos ressources personnelles, et aussi les aides que vous pouvez trouver parmi votre entourage. Quelqu’un qui désire par exemple trouver le job de ses rêves, peut faire l’inventaire de ses diplômes, ses expériences passées ainsi que ses capacités naturelles. Par ailleurs, elle peut aussi dresser la liste des personnes avec qui elle a travaillé auparavant et qui peuvent la recommander, ainsi que les personnes qui font déjà ce job et qui peuvent lui donner de précieux conseils.

Les plus attentifs parmi vous auront noté que le fait de trouver un job ne dépend pas que de soi (ça passe aussi par l’accord d’un employeur), ce qui n’est pas complètement raccord avec le point numéro 1. Et pourtant, ça peut quand même fonctionner ! Cà s’appelle la souplesse, et c’est une ressource essentielle à mobiliser pour atteindre ses buts – et ça, c’est dans un autre article 🙂

Utilisez cette méthode à la lettre tout en l’adaptant avec souplesse à qui vous êtes vous verrez, les résultats sont bluffants 🙂 Vous souhaitant chance et succès dans la réalisation de vos rêves ,

À bientôt 🙂

Partager l'article
  • 42
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 42
    Partages